[./parramatta.html]
[./jeunesse1.html]
[./index.html]
[./bibliographie.html]
[./biographie.html]
[./rendezvous.html]
[./joindre.html]
[./joindre.html]
[./carnetvoya.html]
[./joindre.html]
[./souvenir.html]
[./jeunesse2.html]
[./jeunesse1.html]
[./dernnouvelles.html]
[./publication_derniere.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Aussi liens vers des extraits des romans
(Mini-quizz)
Oiseaux de proie
Claude, vétérinaire sans frontières
Thana
L’ÉTINCELLE

Quand j’étais enfant, j’étais fascinée par les Indiens.
J’ai vu tous les westerns, les navets comme les chefs-d’œuvre.
Je reconnaissais même les chevaux d’un film à l’autre!

Pourtant, j’ai hésité longtemps avant d’écrire un roman portant sur les Indiens.

Alors que je feuilletais le Dictionnaire biographique du Canada, je suis tombée un jour sur un article présentant une jeune femme améridienne qui avait été enlevée par une tribu ennemie, qui s’était échappée et qui avait ensuite contribué à établir la paix entre ces tribus et les colons. Elle s’appelait Thanadelthur. Puis j’ai lu quelque part que le gouverneur de Nouvelle-France avait tenté d’éliminer une tribu des grands lacs, parce qu’elle bloquait la route de traite. L’histoire de Thana prenait forme.


L’HISTOIRE

Née à l’ouest du lac Michigan, Thana appartient au peuple des Mesquakies que les Blancs, aussi bien que les tribus des grands lacs, combattent avec acharnement. À l’automne de 1729, la jeune femme est enlevée et vendue comme esclave à des Français. De la vallée du Mississippi jusqu’aux rives du Saint-Laurent, alors qu’elle cherche désespérément à retrouver les siens, elle connaîtra une suite ininterrompue d’aventures qui façonneront son étrange destin.


L’EXTRAIT

Roulée en boule comme un porc-épic apeuré, pâle et amaigrie, la fillette disparaît dans les branchages éparpillés sur le sol. Des aiguilles de pin piquées dans sa chevelure lui font une couronne hirsute. Minuscule dans la vaste pinède, elle ressemble à une pierre précieuse oubliée dans un univers démesuré, où tout se jauge à l’aune du vertigineux.
Thana l’appelle doucement :
─ Nucamoan, je suis là. J’ai trouvé la source et les esprits m’ont menée au ballot sacré. Regarde, petite sœur…
Couchée sur le côté, la fillette lui tourne le dos. Elle ne bouge pas. Seul un gémissement indique qu’elle a entendu. Tendrement, d’une main légère et prudente, comme si elle craignait que l’enfant ne s’effrite au moindre contact, Thana presse son épaule pour la ramener vers elle. Le teint exsangue de Nucamoan étire ses traits de plusieurs saisons. Entre l’aube et le crépuscule, elle a vécu mille vies et mille morts. À la hauteur du sexe, du sang macule sa robe : une grande flaque rouge aux pointes hérissées et irrégulières. D’une voix chevrotante, Thana appelle sa petite sœur, la rappelle à elle, dans le monde des vivants.
─ J’ai trouvé la source, Nucamoan. Ton âme va revenir. Tu vas rester avec moi et nous allons rentrer. Écoute-moi, je t’en prie… Je t’en prie.
Thana
Les vents de Grand'Anse
La fille-rivière
Louise Simard
   romancière
ROMANS
    Livre         Livre
précédent    suivant